II y a plus de soixante ans (1957), Albert Camus nous interpellait dans son discours de Suède, prononcé Iors de la remise à Stockholm de son prix Nobel de littérature :

« Chaque génération, sans doute se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas, mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse… »

C‘est pourtant à cette tâche immense que devront s’atteler les adhérents de Societal Angels. Aussi devront-ils veiller à ce que les liens sociétaux entre individus ne se défassent, mais bien au contraire se créent, se tissent et se renforcent.

Les adhérents de Societal Angels se doivent donc d’agir partout où ces liens entre individus n‘existent pas ou plus ou ont pu se distendre.

La première cause qu’a choisie de défendre l’association Societal Angels jusqu’en 2021est la transition alimentaire. Parce qu’il s’agit d’un des moyens les plus efficaces pour nouer ou restaurer les liens dans la société et avec la nature.

Cette transition intéresse toute la « chaîne alimentaire » pour offrir à toutes et tous la capacité de bien se nourrir, aux producteurs et distributeurs de bien vivre de leur travail, de limiter le gaspillage alimentaire, d’encourager le recyclage des denrées et emballages, de développer le vrac, de décarboner l’ensemble de la chaîne (production agricole / transformation / transport).

Suivez l’actualité de la Transition Alimentaire

L’info-lettre des Societal Angels tous les 15 jours