« Empêcher que le monde se défasse »

Albert Camus

La mission de Societal Angels 

C’est le bien-être alimentaire :

  • Pour tous, 
  • Pour la sécurité et l’autonomie de nos territoires, 
  • Pour la santé et la nature. 

L’ambition de Societal Angels

Fédérer les entrepreneurs, les entreprises, les donateurs et mécènes pour le bien-être alimentaire, d’abord en Dauphiné puis en France. 

Pour un territoire rayonnant, attirant, attachant et fédérateur. 

La mission de Societal Angels

C’est le bien-être alimentaire :

  • Pour tous, 
  • Pour la sécurité et l’autonomie de nos territoires, 
  • Pour la santé et la nature. 

L’ambition de Societal Angels :

Fédérer les entrepreneurs, les entreprises, les donateurs et mécènes pour le bien-être alimentaire, en Dauphiné et en France. 

Pour un territoire rayonnant, attirant, attachant et fédérateur. 

Nous défendons une alimentation saine, accessible financièrement, respectant l’humain et l’environnement. 

Réussir ensemble le 1er territoire du bien-être alimentaire de France !

Découvrez nos projets

Qui sont les Societal Angels ?

Nous sommes des femmes et des hommes de bonne volonté engagés sur le territoire du Dauphiné  soit les départements de l’Isère et de la Drôme.

“ Chaque génération, sans doute se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas, mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse…” 

II y a plus de soixante ans (1957), Albert Camus nous interpellait dans son discours de Suède, prononcé Iors de la remise à Stockholm de son prix Nobel de littérature. Nous en avons fait notre devise, 

“ Empêcher que le monde se défasse.”

Notre approche est systémique, c’est-à-dire globale. L’alimentation est partie prenante d’un système composé :

  • d’une chaîne de production, du champ à l’assiette,
  • d’une chaîne de valeurs humaines et sociales,
  • d’une chaîne de valeurs économiques, du producteur au consommateur,
  • d’une chaîne environnementale, des paysages à la biodiversité.

Nous défendons une alimentation saine, accessible financièrement, respectant l’humain et l’environnement.

Nous sommes des femmes et des hommes de bonne volonté engagés sur le territoire du Dauphiné soit les départements de l’Isère et de la Drôme.

 II y a plus de soixante ans (1957), Albert Camus nous interpellait dans son discours de Suède, prononcé Iors de la remise à Stockholm de son prix Nobel de littérature. Nous en avons fait notre devise, 

“ Empêcher que le monde se défasse.”

Les Societal Angels veillent ainsi à ce que les liens qui « font société ne se défassent » (A. Camus) — bien au contraire, se (re)créent, se tissent et se renforcent. La première cause qu’a choisi de défendre l’association Societal Angels jusqu’en 2021 est la transition alimentaire. Parce qu’il s’agit d’un des moyens les plus efficaces pour nouer ou restaurer les liens dans la société et avec la nature. Cette transition intéresse toute la « chaîne alimentaire » : offrir à toutes et tous la capacité à se nourrir sainement, aux producteurs et distributeurs de bien vivre de leur travail, de limiter le gaspillage alimentaire, d’encourager le recyclage des denrées et emballages, de développer le vrac, de décarboner l’ensemble de la chaîne (production agricole / transformation / transport). 

Les Societal Angels veillent ainsi à ce que les liens qui « font société ne se défassent » (A. Camus) — bien au contraire, se (re)créent, se tissent et se renforcent. La première cause qu’a choisi de défendre l’association Societal Angels jusqu’en 2021 est la transition alimentaire.

« Parce qu’il n’est pas possible de résoudre des problèmes avec le mode de pensée qui les a créées. » 

Albert Einstein

L’association Societal Angels prolonge et amplifie l’action de la Fondation Jeannine & Maurice Mérigot(abritée par la fondation Caritas France). Si les deux entités fonctionnent de manière indépendante, elles partagent les mêmes valeurs : indépendance, liberté, solidarité. Entre 2017 et 2020, la Fondation Jeannine & Maurice Mérigot a financé 36 projets caritatifs ou alimentaires en Dauphiné dont une dizaine sous la bannière “Comment bien se nourrir quand on est précaire?”. 

Ces projets sont portés par des associations locales pour un montant total de dons s’élevant à 350 000 €. À titre personnel, dans la même période, Patrick Mérigot a financé 5 associations pour un montant de 75 000 €. Voir détails sur le site de la Fondation Jeannine et Maurice Mérigot. 

Suivez l’actualité de la Transition Alimentaire

L’info-lettre des Societal Angels tous les 15 jours