Champiloop appuie sur le champignon !

5 Mai 2021 | Appel à idées

Champiloop, jeune champignonnière urbaine basée à Eybens et lauréate de l’appel à idées « Transition alimentaire en Dauphiné » de Societal Angels en 2019, accélère son développement. L’entreprise va s’installer à Saint-Martin-d’Hères. Elle occupera un parking sous-terrain désaffecté, propriété de la mairie.  Une opération d’ampleur qui a bénéficié des aides conséquentes de « Quartiers fertiles » lancé par l’ANRU, l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine. Comme lauréat de cet appel à projets, Champiloop va pouvoir se projeter dans l’avenir avec à la clé une subvention de près de 300.000 €.

Champiloop, une entreprise de l’économie sociale et solidaire

En partenariat avec la Métro et la ville de Saint-Martin-d’Hères qui mènent une politique d’amélioration de l’habitat et du cadre de vie, Hamid et Maxime ont conçu un modèle d’entreprise de l’économie sociale et solidaire, respectant également le principe de l’économie circulaire.

En prenant place dans un parking souterrain du quartier Renaudie de Saint Martin d’Hères, ils disposeront d’une plus grande superficie qui leur permettra de doubler leur capacité de production par rapport à la champignonnière d’Eybens. Mais également de produire leur propre substrat, mélange fertile contenant du mycélium (la racine du champignon). Issu de déchets non valorisés tels que la paille, la sciure de bois non traitée, les drèches de bière, ce substrat enrichi naturellement de matière organique, après plusieurs récoltes, sera utilisé comme engrais pour la culture. Bouclant ainsi le cycle d’une économie circulaire.

Hamid, Maxime et David Queiros, maire de Saint-Martin-d’Hères

Une « jeune pousse » détectée par Societal Angels

Patrick Mérigot, soutien de la première!re heure à Champiloop

Patrick Mérigot, président et créateur de l’association Societal Angels, a félicité Hamid et Maxime, les 2 jeunes entrepreneurs, pour leur investissement dans ce projet qui montre tout le sens et la portée des financements de Societal Angels, plus particulièrement en phase de démarrage d’une idée ou d’une activité. Societal Angels s’est fixée dans les prochaines années deux missions : faciliter la mise en relation et le financement des acteurs de la Transition alimentaire en Dauphiné. Elle lance une campagne de mécénat à destination des entreprises et donateurs de la région pour accélérer cette transition et « Réussir ensemble le 1er Territoire du bien-être alimentaire de France. »

Plus d’infos @ info@societal-angels.org / 06 08 34 18 80.

Champiloop en chiffres, aujourd’hui et demain :

  • de 200 m2 à 550 m2 de surface exploitable
  • de 50/500kg à 1 Tonne de champignons / mois
  • Importation de substrat :  1T à 0T (fabrication de leur propre substrat)
  • Création d’emplois directs : 2

 

Projet ANRU : les financements apportés

  • 28000 € pour l’étude de faisabilité
  • 203000 €pour les investissements matériels
  • 65000 € pour les charges de personne

Pour plus d’informations sur Hamid Sailani, Maxime Boniface et leur projet, rendez-vous sur www.champiloop.com/

Rédaction : David ROSSI, Societal Angels.

Suivez l’actualité de la Transition Alimentaire

L’info-lettre des Societal Angels tous les 15 jours

Share This